vendredi 18 janvier 2013

QUI A EMPOISONNÉ NERUDA ? ET QUI NE VOUDRAIT PAS LE SAVOIR ?

La loi du silence, ou la force de la version officielle

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
AUX OBSÈQUES DE NERUDA, L'ÉCRIVAIN TERESA HAMEL AVEC FRANCISCO COLOANE –ÉCRIVAIN QUI PRONONÇA UN DES ÉLOGES FUNÈBRES AU PRIX NOBEL–, MATILDE URRUTIA ET LA POÉTESSE ESTER MATTE AUTOUR DU CERCUEIL AUX MOMENTS OU IL EST RECOUVERT DES COULEURS DU CHILI.

Depuis que des soupçons pèsent sur les circonstances de la mort de Pablo Neruda, le Parti communiste chilien a réclamé l'exhumation du corps, en vue d'analyse. L'enquête est de toute manière ouverte et l'avocat du PC, Eduardo Contreras estimait en effet que « ces conjectures et témoignages obligent à déposer une plainte, d'un point de vue éthique, moral et juridique ».
Nous y sommes donc. Manuel Araya, assistant du poète, a eu beau se faire traiter de chauffeur, dans une vaine tentative pour le décrédibiliser, il n'en a pas moins fait voler en éclat les certitudes du Chili. «Pablo Neruda disposait d'une grande influence dans le monde. Il voulait appeler les intellectuels et les présidents du monde à l'aider dans sa volonté de restaurer la démocratie dans le monde. »


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
MANUEL ARAYA OSORIO, ANCIEN ASSISTANT 
ET CHAUFFEUR DE PABLO NERUDA.
 PHOTO BLOG CHOFER-DE-NERUDA
Si les soupçons ont perduré durant des dizaines d'années, c'est désormais un assassinat par empoisonnement que l'on soupçonne, alors que le poète s'apprêtait à fuir le pays. En 24 heures, le Chili était passé sous la gouvernance d'Augusto Pinochet, et 12 jours plus tôt, c'est Salvador Allende qui passait l'arme à gauche.


Aucun commentaire: