vendredi 5 février 2016

LA MORT DE NERUDA : INTERROGATIONS ÉTERNELLES

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

NERUDA ET GUILLÉN, LA HAVANE, 1961, ANNIVERSAIRE DE LA RÉVOLUTION CUBAINE
Les restes du poète et Nobel de littérature chilien vont être à nouveau exhumés afin de déterminer s'il a été assassiné par des agents du général Pinochet. Retour sur ces soupçons, et archive d'un hommage rendu à Pablo Neruda sur France Culture juste après sa mort, en 1973.

[ Pour écouterdouble-cliquer sur la flèche ] 

PABLO NERUDA EN 1951
Nous n’avons pas à croire à cette bonne foi des vainqueurs, à ceux qui ont dit : « Neruda n’a rien à craindre, la gloire lui est assurée, nous le respecterons, il mourra de mort naturelle. » Il n’est pas mort de mort naturelle, il est mort assassiné, il est mort les mots à la bouche, c'est-à-dire, pour un poète, les armes à la main. Jean Marcenac


Aucun commentaire: