lundi 23 septembre 2013

PABLO NERUDA, AVEC SALVADOR ALLENDE ET VICTOR JARA, LES TROIS MORTS DE SEPTEMBRE AU CHILI

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE PRÉSIDENT SALVADOR ALLENDE, LE CHANTEUR VÍCTOR JARA ET LE POÈTE PABLO NERUDA, SUR LES MURS DU CHILI ET D’AILLEURS DEPUIS DÉJÀ 40 ANS. TROIS MORTS DE SEPTEMBRE 73, TROIS ICONES RESTÉS DANS LES LUTTES DES PEUPLES, PATRIMOINE COMMUN DES DÉMOCRATES.

Parmi les dates incontournables de 2013 liées au quarantième anniversaire du coup d’état au Chili, se trouve sans doute la mort de Pablo Neruda. Plus que d’autres, ce transit reste pour les Chiliens et pour ceux qui partagent leur histoire récente un moment grave, fort et profond, où l’on perçoit comme une étroite conjonction entre le destin personnel du poète et l’histoire nationale du pays.

Avec celles du président Salvador Allende à La Moneda, et du chanteur martyr Víctor Jara au stade Chili, la mort de Neruda —dont les circonstances précises sont aujourd’hui sujet d’enquête—, constitue la trinité des trois grands disparus du Chili.


2 commentaires:

Hugo Delavaud a dit…

Bonjour,

Je suis chargé de communication au théâtre, scène nationale de Saint-Nazaire et j'aimerais savoir qui contacter pour obtenir les droits du visuel pochoir représentant Neruda, Allende Jara côte à côte.
Ceci en vue d'illustrer le spectacle intitulé "El Canto general" dans notre brochure pour la saison 2014-2015.
Mes coordonnées : hugo.delavaud@letheatre-saintnazaire.fr

C'est très urgent !

Merci d'avance.
Bien cordialement,

Hugo Delavaud

Hugo Delavaud a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.