dimanche 16 juillet 2017

ERNEST PIGNON-ERNEST SUBLIME LE MONDE URBAIN À SA MANIÈRE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
PABLO NERUDA PAR ERNEST PIGNON-ERNEST 1981 
Ses œuvres sont devenues des icônes mondiales. De Rimbaud à Pasolini en passant par Neruda, les représentations humaines d’Ernest Pignon-Ernest réalisées au fusain, à la pierre noire, laissant une place gigantesque à l’ombre portée, ont fait le tour du monde. Associé à des prises de position fortes contre la guerre d’Algérie ou l’Apartheid en Afrique du Sud, Ernest Pignon-Ernest est devenu une icône du street-art. Il expose à Antraigues-sur-Volane une partie de sa galerie consacrée aux poètes (Maison Ferrat, jusqu’au 1er octobre).
Par Jérémy ECOFFET
ERNEST PIGNON-ERNEST POSE
DEVANT L’UNE DES ŒUVRES EN
L’HOMMAGE À PABLO NERUDA.
PHOTO JÉRÉMY ECOFFET
Né en 1943 à Nice, Ernest Pignon-Ernest a rapidement compris que la peinture et lui seraient amenés à faire un bout de chemin ensemble. « Je venais d’un milieu modeste. Très jeune, j’aimais déjà beaucoup dessiner», explique-t-il.

jeudi 6 juillet 2017

PABLO NERUDA: LA VÉRITÉ SUR LA MORT DU POÈTE ENFIN DÉVOILÉE EN OCTOBRE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE POÈTE CHILIEN PABLO NERUDA EN 1965 À LONDRES.
PHOTO NEIL LIBBERT

Le prix Nobel de littérature est décédé mystérieusement dans une clinique en 1973. Des experts se réuniront en octobre au Chili pour déterminer si le poète a bien été empoisonné ou non.
Par Guillaume Narduzzi avec l'AFP
PABLO NERUDA ET MATILDE URRUTIA.
PHOTO ARCHIVE FUNDACIÓN NERUDA
Le mystère s'apprête à prendre fin. Des experts internationaux seront réunis en octobre à Santiago du Chili pour élaborer un rapport sur les causes de la mort de Pablo Neruda, a indiqué mardi 4 juillet la famille du poète chilien, qui soupçonne un empoisonnement sous la dictature d'Augusto Pinochet (1973-1990).






mercredi 5 juillet 2017

80ÈME ANNIVERSAIRE DU « SECOND CONGRÈS INTERNATIONAL DES ÉCRIVAINS POUR LA DÉFENSE DE LA CULTURE »


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


80ÈME ANNIVERSAIRE DU « SECOND CONGRÈS  INTERNATIONAL DES ÉCRIVAINS POUR LA DÉFENSE DE LA CULTURE » 
1937 - 4 au 11 juillet - 2017 

Le 80ème anniversaire du mythique « Second congrès international des écrivains pour la défense de la culture », qui se tint à l'été 1937 (du 4 au 11 juillet 1937) à Valencia, Barcelona et Madrid en guerre, sous les bombes, en présence de Neruda, Aragon, Hemingway, Octavio Paz, André Malraux, Nicolas Guillen, Maria Zambrano,  Rafael Alberti, José Bergamin, Miguel Hernandez, Ramon Sender, Luis Bunuel, Cernuda, Pedro Garfias, Manuel Altolaguirre......sera marqué en Espagne, à la rentrée, par un Congrès d'écrivains, d'artistes et d'intellectuels « pour l'engagement », aussi nécessaire, aujourd'hui... Isaac Rosa, Emma Cohen, Vazquez de Sola, Marcos Ana, Lourdes Ortiz,  Alfonso Sastre... et des dizaines d'autres grandes figures du monde de la culture, en sont les promoteurs.
PARTICIPANTS  AU II CONGRÈS INTERNATIONAL D'ÉCRIVAINS
POUR LA DÉFENSE DE LA CULTURE, MADRID, JUILLET 1937
Le  légendaire « manifeste » de 1937 et le congrès furent un moment fondateur: ils posaient plus fort que jamais, et sans détours, la question de la responsabilité de l'écrivain sur le terrain politique, condamnaient le « soulèvement criminel de militarisme, cléricalisme et aristocratisme de caste, contre la République démocratique espagnole, contre le peuple, représenté par son gouvernement de Front Populaire », fustigeaient le « monstrueux soulèvement du fascisme », et « déclaraient l' identification totale et active (des intellectuels) avec le peuple, qui lutte glorieusement aux côtés du Gouvernement du Front Populaire ».