jeudi 19 janvier 2012

QUI A EMPOISONNÉ NERUDA ? ET QUI NE VOUDRAIT PAS LE SAVOIR ?

PABLO NERUDA. PHOTO DE HENRI CARTIER-BRESSON 1971 À PARIS
La loi du silence, ou la force de la version officielle


Depuis que des soupçons pèsent sur les circonstances de la mort de Pablo Neruda, le Parti communiste chilien a réclamé l'exhumation du corps, en vue d'analyse. L'enquête est de toute manière ouverte et l'avocat du PC, Eduardo Contreras estimait en effet que « ces conjectures et témoignages obligent à déposer une plainte, d'un point de vue éthique, moral et juridique ».

mardi 17 janvier 2012

LA POÈTE CHILIEN PABLO NERUDA A-T-IL ÉTÉ EMPOISONNÉ?

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

PABLO NERUDA CHEZ LUI. PHOTO GÜNES KARABUDA 

ISLA NEGRA, Chili - Le mystère plane depuis des décennies. Pablo Neruda, poète chilien lauréat d'un Nobel, aurait sans doute été l'une des voix importantes de la diaspora chilienne pour dénoncer le régime dictatorial du général Augusto Pinochet. Mais il n'en fut rien, car 24 heures avant de quitter son Chili natal, peu après le coup d'État de 1973, le poète a rendu l'âme.

vendredi 6 janvier 2012

PABLO NERUDA A-T-IL ÉTÉ ASSASSINÉ ?

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

PABLO NERUDA DANS UNE ÉTUDE UN ENREGISTREMENT 1956

Son ancien chauffeur l’affirme : le poète a été tué sur ordre de Pinochet. Trente-huit ans après les faits, la justice a ouvert une enquête et pourrait bientôt faire exhumer la dépouille du Prix Nobel de littérature.


Le certificat de décès de Pablo Neruda indique qu’il est mort d’un cancer de la prostate le 23 septembre 1973, douze jours après le coup d’Etat militaire qui a renversé Salvador Allende. Voilà pour la version officielle. Mais ce n’est pas ce qu’affirme Manuel del Carmen Araya Osorio, 65 ans, qui fut le chauffeur [et secrétaire] du poète pendant les derniers mois de sa vie. Cet homme soutient que le Prix Nobel de littérature a été assassiné par le régime d’Augusto Pinochet.

“Après le 11 septembre [date du coup d’Etat et du début de la dictature], le poète devait s’exiler au Mexique avec son épouse Matilde. Son objectif était de renverser le tyran depuis l’étranger en moins de trois mois. Il allait demander de l’aide au reste du monde pour chasser Pinochet. Mais avant qu’il prenne l’avion, on a profité de ce qu’il était hospitalisé pour lui injecter un produit mortel dans l’estomac”, affirme avec beaucoup de conviction Manuel Araya.